résumé

Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimuler… et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie «normale», celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore.
Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l’open space, elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de cœurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n’arrive pas à percevoir les liens.

Édition : Milady
Pages : 288
Prix : 15.20

mon avis

     J’ai découvert l’écriture de Samantha Bailly avec Nos âmes jumelles et Nos âmes rebelles, que j’aime d’amour tout simplement. Je vous les conseille vivement ! Il me tardait de me plonger dans un nouvel univers, du réalisme magique écrit par ses soins, et grâce à la GrosseOP c’est chose faite !

     Ne vous attendez pas à un livre fantastique pur et dur, vous serez déçus. Derrière ce réalisme magique se cache plusieurs conseils, visions, aides qui poussent à réfléchir à notre propre existence et aux relations qui peuvent nous toucher de près ou de loin finalement. Pour moi, c’est le point fort de cette oeuvre et c’est pour cela que je l’ai tant adoré.
Samantha Bailly est très forte pour nous remonter le moral, pour nous guider vers un chemin plus serein et plus sain. Elle réalise parfaitement ce challenge au travers du personnage d’Alice grâce aux liens qu’elle est capable de voir entre les individus.
Je trouve que ce don a été utilisé à sa juste valeur, sans excès, je n’en demandais pas plus pour cette histoire. L’intrigue a très bien été pensée, organisée et déployée. Comme toujours avec cette autrice !

   Alice s’est perdue, des liens sont apparus, son quotidien a changé du jour au lendemain. Elle est forte à sa manière. Pour moi elle a fait une erreur en laissant partir une personne qui était importante pour elle (je ne veux pas spoiler alors je ne la citerai pas), mais ainsi va la vie.
J’aurais aimé que John, son meilleur ami d’enfance, prenne encore plus de place dans sa vie présente. Après, je comprends, les choses ont fait que. Ce n’est pas grave, dans ma tête la fin est différente haha. Il est toujours présent pour Alice et le sera éternellement pour sa Merveille. C’est tristement beau.
Les collègues d’Alice, c’est-à-dire Shamin, Sébastien et Romain, sont géniaux ! Ils apportent une touche de paix et de relaxation dans cette histoire, je ne saurais expliquer comment. Ils ont un regard sur la vie divergent, laissant place à toute aventure possible. Ce sont des individus avec qui ont a envie d’aller boire un verre et refaire le monde.
Quant à leur patron, Raphaël, est plus spécial. Je n’ai pas trop adhéré à sa manière d’être et à sa malhonnêteté. Dès le début, j’avais cerné sa personnalité. De ce fait, je ne suis pas du tout déçu d’où cela l’a mené. *Bien fait pour toi*

   J’ai tout aimé dans ce roman. Les personnages, la relation entre ces derniers, la « morale« , la beauté de l’écriture, la présence du don et son évolution, ou encore l’idée de la mise en page du mélange du passé / présent / futur. Je me sentais bien entre ces pages qui redonnent foi et nous libèrent.

ma note

Je suis très fleur bleue, alors j’aurais eu le coup de coeur s’il y avait eu un retournement de situation à la fin haha. Un si beau roman, une petite perle à mes yeux. Je lui mets 19/20.

Publicités