résumé

     Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin. Lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’art à Dallas pour un entretien, elle s’attend à tout sauf à l’irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne pensait. Elle n’a qu’une solution : s’éloigner d’Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c’est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité.

Édition : Hugo Roman (collection : New Romance)
Pages : 344
Prix : 17

mon avis

     Un roman de Colleen Hoover encore une fois addictif et qui se lit très vite. J’ai adoré Hopeless, j’étais plus mitigée pour Maybe Someday, et j’ai apprécié ma lecture de Confess. Confess est une jolie romance parsemée de petits désagréments.

J’ai bien aimé

-> L’idée des petites confessions liées à l’art. Les toiles qui accompagnent ces secrets anonymes sont sublimes, je suis contente qu’elles apparaissent dans le livre, cela donne réellement un plus. Puis c’est un livre écrit sous les deux angles, est j’aime tellement ce concept, je ne le répéterai jamais assez.

-> Le lien qu’entretiennent les deux protagonistes principaux, Auburn et Owen. Ils se complètent à la perfection à mon avis. Il la porte, elle le canalise.

-> Leur coup de foudre qui n’est pas anodin à mon sens. À la fin, lorsque Owen prend la parole pour raconter les premiers instants où il a vu Auburn des années auparavant, j’étais au bord des larmes. Le destin pur les a rapproché, trop beau !

-> Leur histoire, la difficulté de leur passé qui fait qui ils sont aujourd’hui et leur soutien mutuel face à cela.

J’ai bien aimé, mais …

-> La sensibilité, la maturité et le courage d’Auburn, mais je suis trop déçue d’elle. Je pensais qu’elle allait prendre de l’assurance au fil du roman, qu’elle allait porter ses ovaires, et même pas. Elle était prête à pardonner à Trey les gars. Non mais franchement ! Les filles, n’hésitez pas à rentrer dans la tête des gens, qu’importe qui ils sont, personne ne vaut plus qu’une autre, nous sommes tous égaux ! Vous ne serez jamais, et j’ai bien dit JAMAIS seule. Il y a des choses qui sont inacceptables, punies par la loi, et il ne faut donc pas les garder secrètes. Ne les laissez pas croire que vous êtes faible, car aucun individu ne l’est. Croyez en vous, vous êtes forte, indépendante et courageuse. 💪

-> L’histoire, mais je m’attendais à quelque chose d’encore plus improbable. Je n’aurais pas du lire Hopeless en premier en fait, parce que celui-ci m’a mis une telle claque que je pense ne plus pouvoir reprendre avec Colleen Hoover. J’espère me tromper ceci dit ! Par contre, j’ai largement préféré Confess à Maybe Someday.

J’ai détesté

-> Trey. Vous l’aurez compris, Trey est le genre de personnage dont on a juste envie de lui arracher la tête. Un homme qui prend la confiance juste parce qu’il est dans la police. Il a de la chance d’être tombé sur une fille comme Auburn parce que personnellement je l’aurais fait plonger ! Puis sa mère est également un déchet. Connasse, c’est tout ce qu’elle mérite, pas un mot de plus, pas de gaspillage pour ce personnage.

 

ma note

     Globalement j’ai aimé ma lecture. Une jolie romance qui cache de sérieux mystères mais avec quelques bémols à mon sens. C’est pourquoi je lui mets un 16/20 !

Merci pour votre visite ❤ 

giphy (2)

Publicités