résumé

     A dix-sept ans, il paraît qu’on n’est pas normal si l’on passe ses soirées dans la bibliothèque de son lycée. Pourtant je ne suis pas la seule à aimer étudier dans l’enceinte du prestigieux lycée d’Édimbourg, cette antique bâtisse peuplée d’ombres et de mystères. Car aujourd’hui, dans la salle de lecture, j’ai aperçu le plus beau garçon du monde plongé dans un vieux livre. Grand, la peau claire, il ressemblait à l’un de ses guerriers celtes que toute l’Europe redoutait au Moyen-âge. Or, en prêtant à ce garçon des origines aussi lointaines, je ne me suis pas trompée.

Édition : Bayard jeunesse
Pages
: 309
Prix
: 9.90

mon avis

     Une jolie couverture, un roman qui se lit très vite, un sujet que je lis rarement, une douce histoire de surnaturel qui se passe en Écosse : que dire de plus ? J’ai bien aimé, c’est une lecture qui change.

     Dès le premier chapitre j’ai deviné la suite du roman et sa fin, mais cela ne m’a pas dérangé car c’est un roman jeunesse ! L’autrice a choisi d’écrire un roman à plusieurs voix, et j’adooooore ce concept. Sans le vouloir et sans le savoir au préalable, j’en lis beaucoup en ce moment, et je trouve cela tellement plus approfondissant d’avoir les pensées de chacun.

    Peureuse de nature concernant les histoires surnaturelles, j’ai eu du mal à croire en la possibilité d’une histoire entre les deux protagonistes principaux qui sont Liadan et Alastair. Ce n’est qu’un livre Estelle, un livre. Ils sont tout mimi en plus ! Tout est bien recherché, raconté, détaillé comme il faut. Ce n’est pas un livre qui fait peur, je tiens à le préciser, c’est juste un sujet qui m’angoisse un peu, je ne suis pas à l’aise avec ce genre d’évocation.

     Liadan est adorable, dévoreuse de livres, studieuse, elle est le genre de personnage dont on a envie qu’elle soit heureuse pour toujours. Alastair est décalé mais se bat pour être à la page. Il se cache derrière un secret très mystérieux que Liadan va vite deviner sans y croire ! Tout le livre tourne autour du secret d’Alastair, mettant en danger Liadan à plusieurs reprises.

     Les autres personnages, de même nature qu’Alastair, apportent un plus à l’histoire. J’étais méfiante au début (bah oui, j’ai peur d’eux moi, je suis une petite nature!), puis je les ai porté au même niveau que les protagonistes principaux dans mon cœur. Les deux meilleurs amis de Liadan sont également de la partie, et finissent par découvrir qu’ils n’étaient pas fous grâce à elle. Un nouveau lien qui les rapproche encore plus.

     J’étais en Écosse pendant quelques heures, avec ses mythes, ses légendes, ses histoires qui peuvent effrayer. J’ai voyagé dans ma petite bulle de lectrice. Ce côté était fort plaisant !

     Pas évident d’être entre deux mondes, de séparer la réalité du réel, d’être différent, et d’être pris pour fou par tout le monde autour de soi. J’aurais du le lire à Halloween en fait ! Encore fallait-il que je me renseigne sur l’histoire avant de le lire.

     J’ai vécu une agréable lecture, même si elle ne me rassure pas trop au final haha.

ma note

13/20

Ce livre vous tente-t-il ? 🙂

giphy (2)

Publicités