résumé

     Kyle, jeune New-Yorkais de 16 ans, est beau et riche… mais terriblement arrogant ! Un affreux défaut qui, un jour, lui coûte cher : une jeune sorcière, dont il a eu le tort de se moquer, lui jette un sortilège pour qu’il se transforme en monstre bestial. Devenu aussi horrible à l’extérieur qu’il l’est à l’intérieur, il est chassé par son père qui ne le supporte plus. Quant à ses amis, impossible de se montrer à eux ainsi ! Contraint de quitter sa vie confortable, il s’enferme dans une maison de Brooklyn, avec pour seule compagnie la bonne et un jeune répétiteur aveugle. Kyle a cependant une chance de défaire le sortilège : il a deux ans pour se faire aimer d’une jeune fille qu’il aura séduite par sa bonté et qui acceptera de l’embrasser en dépit de sa laideur.

Édition : Hachette Roman (collection Black Moon)

Pages
: 331

Prix
: ?

mon avis.jpg

     J’ai regardé l’adaptation cinématographique de ce roman au moins 10 fois dans mon adolescence ! Une réécriture de La Belle et la Bête m’attire forcément, je suis faible pour cette histoire. J’ai trouvé ce livre sur internet, par hasard, et j’en suis joie !

     Les personnages, la sorcière, les roses, les livres, le début d’une romance, LA morale. Que demander de plus ?

giphy

     Une réécriture très réussie à mon sens. Elle touche sûrement les adolescents ou même les lecteurs ayant passé ce stade comme moi haha. Quoi de mieux que de s’imaginer ce conte dans un lycée ? Le lieu où l’apparence est primordiale, malheureusement. Car ce que montre Alex Flinn n’est pas un cliché, ces gens méchants gratuitement au point de pourrir l’existence des autres sont réels. Et c’est tellement triste.

     Le physique n’est que subjectif. Chaque personne est belle si son intérieur est pur. Un message à faire passer auprès des plus jeunes, surtout dans une société comme la notre où le fait de montrer ses fesses et ses seins est devenu une normalité, et où les femmes sont plus considérées comme des objets plutôt qu’autre chose. Oui, vous sentez mon énervement grimpé aux cieux !

giphy

     Mais je redescends calmement pour dire que j’ai beaucoup aimé ma lecture, je l’ai dévorée, je ne pouvais pas m’arrêter. Elle est addictive, prenante et porte des valeurs essentielles. Le roman colle parfaitement au conte même avec les différences apportées. Il ajoute une réalité, il est possible de s’identifier plus facilement puisque l’histoire se noie dans un quotidien que tout le monde a vécu : l’école et le côtoiement des regards d’autres jeunes.

« Ceux qui ne sont pas capables de distinguer ce qui compte dans l’existence ne seront jamais heureux. »

     L’important dans une vie échappe à beaucoup. Quoi de plus important que de vivre sa vie en étant soi-même, heureux et en visant le bonheur des autres et de soi-même ? Il faut aller au-delà des apparences, des préjugés, des clichés. Tout le monde a le droit de faire ce qu’il souhaite, de vivre sa vie comme dans ses rêves les plus fous, d’oser, de prendre des risques, de changer, d’aimer, et d’être aimé en retour. Ce n’est pas une question de taille, de poids ou de couleur de cheveux. C’est une question d’humanité.

     ma note

16/20

L’avez-vous lu ? Vous intéresse-t-il ?
Merci pour votre visite 🌹😘

Publicités