Résumé1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s’installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l’ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths… Et qu’importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là. 

Édition : PKJ
Pages : 384
Prix : 16.90

     Je savais que Rainbow Rowell était présente à Livre Paris, j’ai donc sauté sur l’occasion pour (enfiiiiin) découvrir sa plume !

     J’ai demandé conseil à plusieurs personnes sur le premier livre de Rainbow Rowelle à lire, et je n’ai eu que des réponses différentes. Alors, j’ai préféré commencé par Eleanor & Park puisqu’il est le premier livre de l’auteure dont j’ai entendu parler tout simplement.

     Et cette histoire, cette histoire … Elle est si rêveuse. J’ai passé une lecture douce et efficace. Puis ce style d’écriture et cette mise en page j’en suis carrément adepte ! Je suis « pour » une écriture espacée, avec des phrases courtes, des phrases qui sortent de nulle part. J’aime lire ceux qui savent manier cela. Il est très difficile de suivre ce style en continuité en ne perdant pas le lecteur, j’ai complètement succombé à cette plume. Elle donne de la profondeur à l’histoire de ces deux personnages.

     Ces deux personnages sont Eleanor et Park : une évidence. Rainbow Rowell ne nous fait pas tomber dans une énième romance entre la belle et le beau, elle met en avant deux personnages totalement atypique (MERCI Rainbow Rowell de ne pas avoir transformé Eleanor en une fille bonne et stupide) ; et la naissance des premiers sentiments, les vrais, les purs, qui sont ressentis seulement pour l’unique amour de sa vie, celui qui dépasse tout.

     Au début ils sont indifférents, pas attirés l’un vers l’autre et sans comprendre pourquoi, sans avoir le temps de se poser la question : un jour tout change. Ils sont différents, ils se complètent, ils ont les mêmes passions, ils apprennent à se connaitre, ils s’écoutent, ils se comprennent, ils se confient, ils s’oublient dans les yeux de l’autre. Je suis tombée amoureuse de leur histoire d’amour.

     Cette lecture nous permet de nous rappeler tout ce que nous avons pu ressentir si nous aimons une personne à ce point là (coucou mon amoureux hihi) ou si nous avons aimé une personne à ce point là. J’ai énormément apprécié ma lecture de tout ce récit sur la naissance des sentiments, de ces derniers qui grandissent, qui se mélangent, qui surprennent, qui nous changent, qui font peur, qui ne s’éteindront jamais. Pour moi, et c’est seulement mon avis, celui de la morale du livre également, on aime réellement qu’une seule fois, et je ne pourrais pas expliquer les sentiments qui se bousculent, l’évidence que cette personne est lui/elle, je le sais juste.

     Mais, mais, mais. Bien sûr, leur histoire n’est pas toute rose. Ils ont une vie sociale et familiale aux antipodes. Je vous invite à lire le livre pour comprendre cette phrase, je ne veux pas vous spoiler ! Ceux qui l’ont lu vont facilement voir où je veux en venir. Ce qui fait que leur histoire est interdite et ne pourrait donc peut-être pas continuer … La fin est difficile à lire, je n’osais pas avancer, j’avais peur. Je ne comprends pas la fin, je ne voulais pas cette fin, pourquoi a-t-elle fait cela ??? Mais j’aime l’espoir qui en ressort.

     Quelle belle histoire, quels difficiles sujets, dans un époque différente de la notre (1986) à ne pas oublier, quelle plume remarquable. Ce livre n’est pas un coup de cœur à première vue, mais il le frôle de justesse. J’ai hâte de me replonger dans ses écrits. Ma note : 18/20.

Avez-vous déjà lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ? Avez-vous déjà lu du Rainbow Rowell ? 🙂

giphy (2)

Publicités